« Erasmus + » à partir de 2014

La présidence irlandaise de l'Union européenne est parvenue à un accord sur un programme de soutien d'au moins 16 milliards d'euros visant à appuyer les initiatives dans les domaines de l'éducation, de la jeunesse et du sport entre 2014 et 2020.

Ce nouveau programme, appelé Erasmus +, réunit tous les mécanismes européens et internationaux pour l'éducation, la formation et la jeunesse. Pour la première fois, les initiatives sportives ont été inclues. » L'accord, qui doit encore être approuvé par le Comité des représentants permanents de l'UE, crée un nouveau mécanisme de financement des études supérieures au niveau master, via un système de caution de prêts aux étudiants.

L’appellation « Erasmus + » a été préférée à « Erasmus pour tous » ou à « YES Europe », un temps évoqués pour placer sous la même bannière un ensemble de programmes des domaines concernés et portant des noms divers (Les programmes « Éducation et formation tout au long de la vie » Erasmus, Leonardo Da Vinci, Comenius, Grundtvig, « Jeunesse en action », « Erasmus Mundus », « Tempus », « Alfa », « Edulink » et le programme de coopération bilatérale avec les pays industrialisés).

Le budget de 16 milliards d'euros doit permettre de quasiment doubler le nombre de personnes recevant actuellement des bourses européennes pour des opportunités d'éducation et de formation à l'étranger. Entre 2014 et 2020, plus de 4 millions de personnes devraient en bénéficier.

Depuis 2007, près de 400 000 personnes par an en Europe ont bénéficié des programmes actuels.

Le nouveau programme introduit également un mécanisme des prêts paneuropéen pour les étudiants de master intitulé Erasmus Master, correspondant à 3,5 % du budget total.